Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : taysir assistance
  • taysir assistance
  • : medicalised transport,medical assistance, plastic surgery
  • Contact

STOP II

Rechercher

         187882 146207682119751 1124221 n

شكرا للزيارتكم

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 19:32


ÉTAT D’INCONSCIENCE :

Avant d’appeler le secours devant une victime en état de mort apparente, le premier geste est de vérifier en quelques secondes la réalité de la perte de conscience et d’éliminer une cause extracardiaque (crise comitiale, hypoglycémie...).

Une légère secousse et un appel (« Vous m’entendez ? ça va ? ») suffisent à réveiller un patient simplement endormi.

En l’absence de réponse, un stimulus nociceptif (pincement) permet d’éviter la réanimation intempestive d’un patient qui n’est pas en coma profond.

Il faut alors immédiatement penser à un arrêt cardiaque et appeler les secours.

APPEL À L’AIDE :

L’appel de l'aide (190) permet de déclencher une double alerte, mobilisant d’une part les équipes de premiers secours, généralement les pompiers, qui ont l’avantage d’arriver rapidement sur les lieux en moins de 5 minutes, notamment pour les gestes élémentaires de survie et si nécessaire une défibrillation précoce par défibrillateur automatique externe, d’autre part les équipes mobiles spécialisées du Samu, qui prendront le relais en moins de 15 minutes.

Cette mission d’appel peut être confiée à un des témoins présents sur le terrain, tandis que les sauveteurs les plus compétents mettent en oeuvre les premiers gestes de survie.

Si, en dépit de ses appels à l’aide, le premier témoin se trouve isolé devant un adulte inconscient, il doit appeler en priorité les services mobiles d’urgence par le 15 avant de mettre en oeuvre les gestes élémentaires de survie.

Une défibrillation précoce par les premiers secours est en effet la clé de la survie chez l’adulte en considérant qu’une cause rythmique par FV/tachycardie ventriculaire (TV) est de loin la plus probable.

En revanche, en cas d’arrêt post-traumatique, de noyade, ou chez l’adulte jeune (a fortiori chez l’enfant), il est recommandé de mettre en oeuvre pendant 1 minute les gestes élémentaires de survie avant d’appeler les secours, car une origine respiratoire est plus fréquente dans ces circonstances.

Maillon 2

Partager cet article

Published by taysir assistance - dans Urgence
commenter cet article

commentaires